in

Machine à pain : quelle farine choisir en 2020 ?

Si vous êtes novice en cuisine faite maison, peut-être vous dites-vous que pour faire du pain, il suffit de prendre n’importe quelle farine. Ce n’est, bien entendu, pas le cas et si vous vous hasardez dans les rayons de votre supermarché habituel, vous serez perdu(e) devant l’étalage bien fourni. Comment choisir la meilleure farine, pour faire de délicieuses fournées dans votre machine à main, c’est ce que vous allez découvrir ici.

Quels sont les différents types de farine et pour quel usage ?

Nous n’allons pas toutes les lister, mais sachez qu’on en dénombre quelques dizaines et que cela ne reprend pas les farines dites multi-céréales.

Si vous connaissez bien entendu celle de bé (froment), qui sert donc à faire du pain, nous pouvons citer la farine de seigle, de maïs, de sarrasin ou encore de châtaignes. Comme celle de quinoa, la farine de châtaigne est parfaite, en la mélangeant avec d’autres, pour donner un petit goût en plus à votre pain maison.

Mais d’autres, plus atypiques, apparaissent dans de nombreuses recettes de cuisine. En voici quelques exemples pour titiller votre curiosité : l’arrow-root, la farine de chanvre ou encore la farine de noix de coco…

Même s’il s’agit de farine, cela ne signifie pas qu’elles peuvent toutes servir à la panification. Si vous voulez essayer, vous devrez les mélanger à d’autres ou ajouter, selon, du gluten. Celui-ci se trouve, lui aussi, sous forme de paquet ; comme la farine.

Les farines sont ensuite classées selon leur taux de pureté. Lors de sa fabrication, la farine produit des cendres ; c’est-à-dire des matières minérales.

Un chiffre élevé après le T vous indique un taux de cendre élevé et donc une farine qui sera idéale pour faire du pain complet.

Ce chiffre apparait toujours sur les paquets de farine, même si, selon la marque, l’emplacement varie. Cela peut être juste après le nom ou en bas du paquet ou même sur le côté ou derrière, sur l’emballage.

La farine traditionnelle (T55) est donc une farine blanche ; souvent bon marché, parfaite pour faire du pain blanc ordinaire, ou encore quelques viennoiseries. Pour fabriquer du pain de campagne, il est courant d’utiliser de la farine T65.

Par contre, si vous pouvez avec votre machine à fabriquer du pain, élaborer des recettes de gâteaux, vous vous tournerez vers une farine encore plus légère : la T45. Son taux de cendre peu élevé lui donne plus de moelleux et un index glycémique supérieure à la T55.

Vous voulez confectionner du pain complet ou vous en rapprocher (certaines personnes ne le supportent pas) ? Vous pouvez vous contenter d’une farine T80 (ce que l’on appelle de la farine bise). La T150 étant celle qui permet de faire du pain complet intégral.

On estime que le pain complet est meilleur pour la santé, si vous achetez des farines biologiques. Car le son présent dans la farine (le taux de cendre) peut contenir des résidus chimiques issus de la culture du blé ou autre céréale (pesticide ou encore herbicide).

Passons à une autre lettre : le W ; qui indique la force boulangère ; c’est-à-dire nécessitant un temps de levage long pour une meilleure digestibilité. Un W 140 à 200 sera parfait pour mettre dans votre machine à pain qui va se charger, après le levage, de pétrir à votre place.

Votre machine à pain vous permet de faire de la pâte à pizza ? Votre famille va adorer ce moment convivial. La farine doit être choisie avec soin, car la pâte à pizzas doit être très élastique. Un W supérieur à 200 sera nécessaire, pour vous régaler.

Même si vous venez d’acheter un paquet, vérifiez toujours, avant de mettre votre farine dans votre machine à pain qu’elle ne contient pas de mites. Ces petits vers blancs sont facilement reconnaissables (ils bougent !) et ne doivent pas être ingérés.

Non seulement, bien entendu, vous devez jeter votre paquet, mais aussi procéder à un nettoyage en règle de vos placards. Car ces larves peuvent se transformer en petits papillons bruns qui peuvent coloniser votre cuisine ou votre cellier.

Farine bio, recette sans gluten : comment faire avec une machine à pain ?

De plus en plus de personnes présentent une intolérance légère à très forte au gluten. Certaines machines à pain (pas toutes), offrent des programmes spécifiques pour fabriquer du pain, mais aussi des gâteaux sans gluten.

Pourtant, il faut bien comprendre que cette substance est normalement essentielle à la panification. C’est le gluten qui donne toute son élasticité à la pâte à pain et la bonne aération de la mie.

Les fabricants ont à cœur d’aider ces français (mais aussi toutes les personnes atteintes de maladie Cœliaque dans le monde), à pouvoir manger, sans douleur.

Regardez si des programmes sans gluten sont proposés sur la machine que vous envisagez d’acheter. Plus le nombre de programmes est élevé, plus la machine vous offre de possibilité de recettes. Il faudra remplacer le gluten par autre chose, pour que votre pain soit réussi ; comme de la gomme de guar, par exemple.

Sachez que les farines biologiques, dont nous parlions dans le paragraphe précédent, sont à favoriser si vous voulez faire du pain semi-complet ou couplet, car le taux de cendre ne sera pas plein de produits chimiques.

Par contre, elles ont un inconvénient. Comme elles intègrent naturellement moins de gluten ;  il faut les pétrir plus longtemps, quand on fait son pain à la main. Elles contiennent aussi un peu moins de protéines ; mais il est tout à fait possible de fabriquer des pains de très bonne qualité, sans avoir peur pour votre santé.

Le fait d’avoir une machine qui se charge de tout, du pétrissage à la cuisson pourrait donc vous aider, si vous cherchez des solutions dans ce domaine. Vous n’aurez qu’à mettre vos différents ingrédients dans la cuve, en ayant choisi le programme qui vous plait, pour obtenir un pain bien cuit ; dont la mie ne sera pas trop dense.

Rédigé par Rédacteur en chef

Comment nettoyer et entretenir sa machine à pain ?

Comment fonctionne une machine à glaçons?