Les 5 meilleurs couteaux Japonais

Si la cuisine se ne résume pas pour vous à faire cuire des pâtes et des œufs, sans doute portez-vous un soin tout particulier à vos ustensiles. Si c’est le cas, vous êtes peut-être à la recherche de couteaux de cuisine performants et durables, pour émincer, trancher, éplucher, découper. Si tous ces mots titillent vos papilles, pas de doute, vous êtes un gourmet (ou un gourmand). Connaissez-vous les couteaux japonais ?

Comment choisir votre couteau de cuisine Japonais ?

  • Quel couteau pour quelle découpe ?
  • Qualité de la lame 
  • Tranchant droit ou unilatéral ?
  • Type de manche
  • Comment entretenir un couteau de cuisine venu du Japon ?
  • Design : sobriété ou œuvre d’art ?
  • Quel prix pour cet article de coutellerie 

 

Pourquoi utiliser un couteau de chef Japonais ?

L’art culinaire suppose de couper de nombreux ingrédients. Aucun cuisinier digne de ce nom n’appréciera de faire des découpes grossières et épaisses. Or, c’est le tranchant d’une lame (mais pas seulement) qui aide à couper des tranches fines.

De vulgaires couteaux de cuisine peuvent vous aider dans les tâches usuelles, mais si vous voulez élaborer des carpaccios ou un sabayon avec de fines tranches de pêche, par exemple, il vous faut des accessoires de coutellerie exemplaires.

C’est là qu’interviennent les couteaux de cuisine japonais. Leur conception séculaire est une invite à la minutie et aux préparations délicates. Vous pouvez compter garder ces couteaux japonais d’exception pendant de longues années, si vous en prenez soin.

Promo

MAD SHARK Couteau Santoku - Couteau de Cuisine Pro Couteau Santoku 8 Pouces, Couteau Allemand à Haute Teneur en Carbone avec Manche Ergonomique,Ultra ...

amazon
39.99 € 23.99
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Promo

Joyspot Couteau de Cuisines, Couteau Japonais Santoku,17cm Professionnelle Couteau de Chef en German Haute Teneur Acier Carbone Inoxydable avec Poigné ...

amazon
39.99 € 24.99
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

SHAN ZU Couteaux de Chef Santoku Acier Inoxydable Allemand Couteaux de Cuisine 18CM

amazon
29.99
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Le meilleur Couteau en céramique du marché 🏅

1-     Couteau de chef japonais de la marque Shan Zu

  • Le tranchant et la dureté de la lame
  • Confort d’utilisation
  • Qualité de la lame
  • L’équilibre

SHAN ZU Couteaux de Chef Santoku Acier Inoxydable Allemand Couteaux de Cuisine 18CM

amazon
29.99
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

#1 Couteau de chef japonais de la marque Shan Zu : la qualité allemande pour vos couteaux japonais

Un couteau japonais qui se couple avec le savoir-faire allemand, voilà qui peut étonner. Mais on ne peut qu’être ravis du résultat de ce très beau mariage. La conception de ce couteau est de bonne facture et il est fait pour durer dans le temps. Mention spéciale au manche en bois de Pakka qui respecte la tradition.

Les avantages :

  • Soit, il ne vient pas directement du Japon, mais si vous voulez un couteau extrêmement robuste pour vous accompagner en cuisine, pourquoi ne pas miser sur le savoir-faire allemand ?
  • Shan Zu propose ici un couteau de type Santoku de 18 cm, avec une forte teneur en chrome. Cette matière combinée à l’acier inoxydable fait de ce coutelas une arme efficace pour trancher et découper viandes, poissons, fruits et légumes. Avec trois couches d’acier, on le sent d’entrée de jeu, fait pour durer.
  • La lame est avec un tranchant droit. On appréciera la pointe légèrement arrondie, pour une longévité accrue du produit.
  • Les petites rainures en nid d’abeille, sur la lame, permettent de mieux couper les aliments.
  • Le manche en bois Pakka offre une bonne prise en main, pour faciliter l’acte de cuisiner, au quotidien.
  • Sa conception en fait un ustensile facile à nettoyer, après usage. Contrairement à beaucoup de couteaux japonais, il est antirouille, un vrai plus, pour le cuisinier. Il est pourtant conseillé, du fait de la présence du manche en bois, de le sécher avec précaution après usage.
  • Il est livré dans un étui de rangement ; ce qui en fait un très bel objet à offrir (ou à s’offrir). Malgré toutes ces qualités, le prix d’achat de cet ustensile de cuisine est tout à fait correct.
    Les inconvénients : 
  • Comme beaucoup de ces couteaux spécifiques, il est recommandé de le laver à la main et d’éviter de le mettre au lave-vaisselle.
  • Si la lame ne craint pas l’humidité, le bois qui compose le manche, si. .

#2 Couteau de cuisine japonais Joyspot : le modèle damassé fait pour résister à l’épreuve du temps

Promo

Joyspot Couteau de Cuisines, Couteau Japonais Santoku,17cm Professionnelle Couteau de Chef en German Haute Teneur Acier Carbone Inoxydable avec Poigné ...

amazon
39.99 € 24.99
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

On achète souvent un couteau japonais pour la précision de la découpe, pour son ergonomie. Savoir qu’un aussi bon couteau est vendu à ce prix est une très bonne surprise. En plus ; et cela ne gâte rien ; sa lame damassée en fait un bel objet qui ose se montrer en cuisine. Vous n’allez pas ranger ce couteau, après usage : il va contribuer à la décoration de votre intérieur.

Les avantages :

  • Pourquoi se contenter d’un couteau de cuisine japonais quand on peut avoir un modèle damassé ? L’acier se mélange ici au carbone, pour une qualité de lame incomparable.
  • Solide (440g de robustesse pure), il va devenir votre commis de cuisine pendant des années.
  • Si ce couteau est parfait pour couper de fines tranches de légumes et de fruits, il trouve son réel intérêt dans la découpe des viandes dans laquelle il excelle.
  • Avec sa lame de 17 cm, vous allez vous sentir le roi de la cuisine et la viande va trembler devant vous : à vous côte à l’os et autres pièces carnées !
  • Ce couteau, outre sa lame tranchante, est équipé d’un manche en bois de Pakka. La préhension est de très bonne qualité, même si vous passez des heures en cuisine. On le croirait fait pour votre main.

Les inconvénients :

  • Le Pakkawood qui constitue le revêtement du manche de ce couteau n’aime pas trop l’humidité. Après chaque utilisation, il est impératif de le sécher soigneusement.
Promo

MAD SHARK Couteau Santoku - Couteau de Cuisine Pro Couteau Santoku 8 Pouces, Couteau Allemand à Haute Teneur en Carbone avec Manche Ergonomique,Ultra ...

amazon
39.99 € 23.99
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

#3 Couteau de cuisine japonais Santoku de Mad Shark : le couteau à la lame de conception militaire

Ce couteau a bien des atouts, dont le premier (et un des plus importants), d’être très résistant. Les cuisiniers amateurs ou les professionnels vont adorer le prendre en main et l’essayer sur de nombreux aliments. Même si son manche n’est pas en bois, les rivets qui sont jolis en font, au final, un bel objet. Le prix affiché pour cet ustensile finit de nous convaincre.

Les avantages : 

  • Mad Shark présente ici un couteau japonais de qualité professionnelle. Voyez plutôt. Beaucoup de couteaux japonais fabriqués en Occident sont élaborés en Allemagne ; pays réputé pour la robustesse de ses produits.
  • Ici, vous avez également une technologie spécifique pour forger des lames tranchantes et robustes, issue du monde militaire. Acier inoxydable et carbone : l’alliance parfaite pour des accessoires de coutellerie durables dans le temps.
  • Mais ce n’est pas tout, ce couteau intègre aussi du chrome, de vanadium, du cobalt. Au total, tous les ingrédients nécessaires pour un objet extrêmement solide. Cela se ressent tout de suite au niveau de son poids : il pèse plus de 550 grammes.
  • Concernant sa poignée, vous trouverez de l’ABS de haute qualité. La prise en main est bonne et agréable.
  • Vous allez pouvoir vous adonner à votre passion de la cuisine, sans ressentir de douleur et de fatigue.
  • Légumes, fruits, poissons, viandes, tout ce que vous mettrez à sa portée, il le tranchera sans faillir.
  • Les inconvénients : 
    Un aussi bon couteau aurait mérité un manche en bois.
  • Ce qu’il perd en tradition japonaise, il le gagne au niveau de la praticité.
  • Il est possible de le passer au lave-vaisselle.

Deik Couteau de Chef Professional VG10 Damas Couteaux de Cuisine Japonais en Acier 16cm avec poignée Ergonomique

amazon
29.99
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

#4 Le couteau de chef VG10 de chez Deik : 67 couches d’efficacité et de durabilité

Il ne serait pas étonnant de le retrouver dans les cuisines de grands chefs étoilés. Mais son prix plus que raisonnable fait que tous les amoureux des plats faits maison vont pouvoir se l’offrir. Beau et fonctionnel, il offre aussi une garde qui prémunit contre les accidents et les coupures. De sérieux atouts…

Les avantages : 

  • Même si ce n’est pas ce que l’on attend forcément d’un couteau de cuisine, la première chose que l’on remarque, c’est qu’il est beau.
  • Poignée en bois, lame damassée, il semble venir tout droit du Japon.
  • Mais ses qualités vont au-delà de son design exceptionnel. Le couteau signé Deik offre un tranchant de première catégorie et une robustesse à toute épreuve. C’est bien là ce que promet la damasserie de la lame.
  • Cette dernière, de 16 cm de long, ne présente pas moins que 67 couches d’acier ! Hacher, couper en dés, découper, vous pouvez tout lui demander ou presque. Même s’il vous permet de couper les légumes en cubes, il trouve plus sa fonction auprès des pièces de viande, par exemple.
  • Après usage et lavage (à la main), il est important de sécher son manche en bois, pour le garder des années.
  • Il s’offre dans un joli coffret de présentation sobre et raffiné.

    Les inconvénients : 

  • L’excellence de ce couteau rime aussi avec de multiples précautions : il ne passe pas au lave-vaisselle, ne doit pas être gratté avec le côté récurant d’une éponge et doit faire l’objet d’un séchage méticuleux.
Promo

TooSharp Couteau de Chef Nakiri, 7 Pouces Couteaux de Cuisine Professionnels, Prime G-10 Garolite Poignée Allemagne Antiadhésif Haute teneur en Carbon ...

amazon
59.00 € 35.00
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

#5 Couteau de chef japonais Nakiri de TooSharp : vous allez adorer son tranchant

Il est moins courant de voir des couteaux Nakiri et c’est dommage, car ils sont un vrai plus en cuisine. Maintenant, il faut arriver à utiliser ces couteaux qui peuvent peser un peu lourd ; celui-ci avoisine les 600 grammes. Mais leur forte teneur en carbone et leur forme spécifique en font en accessoire robuste et pratique.

Les avantages :

  • Plus spécifique que les autres couteaux japonais présentés précédemment dans ce comparatif, il fallait bien un couteau Nakiri (voir la partie guide d’achat ci-dessous), pour compléter ce très beau tableau.
  • Ce couteau-pelle va faire sensation de votre cuisine. Couper les herbes aromatiques, les pièces de viande et les légumes va relever du pur bonheur avec ce produit.
  • Avec une lame de presque 18 cm taillée en biseau (15-18°), et polie à la main, il permet de couper, puis ensuite de récolter pour mettre dans les plats.
  • Ne vous fiez pas à l’épaisseur de sa lame : il peut faire des tranches aussi fines qu’avec une machine.
  • Sa bonne prise en main vient d’un manche ergonomique, avec une forme arrondie.
  • La marque vous offre une garantie à vie si vous achetez bien un modèle de leur enseigne. Un gros plus, pour l’acheteur.
  • D’autant que le prix de vente de ce couteau est tout à fait raisonnable, au regard de ses atouts.

    Les inconvénients

  • Il ne faut pas laisser trainer ce couteau sur un plan de travail car il est très coupant. Attention aux doigts et aux enfants.

Quels sont les critères à prendre en compte avant l’achat de votre couteau japonais ?

Il n’existe pas un, mais des couteaux japonais et chacun a une fonction propre. Quelle lame faut-il privilégier : celle qui a été occidentalisée ou la traditionnelle ? Parce que toutes ces questions sont importantes pour affiner votre choix, nous vous invitons à lire ce qui suit

Quel est le couteau japonais à choisir, en fonction de votre utilisation ?

 

  • Il existe 8 couteaux différents pour cuisiner.

  • Le couteau de chef (Gyuto) : Avec sa lame de 20 cm, il est parfait pour les viandes, mais on peut dire que ce couteau est très polyvalent.

  • Le couteau à lame pointue (Deba) : Ce qui le caractérise, c’est le poids et la longueur de sa lame. Celle-ci peut atteindre 30 cm de long. Il est adapté pour désosser les viandes, mais il peut aussi servir à faire des découpes tout en finesse.

  • Le couteau traditionnel japonais (Satoku) est polyvalent ; ce qui explique qu’on l’appelle couteau aux trois usages : légumes, poissons, viandes, rien ne lui résiste. Il est parfait pour faire des carpaccios de poisson.

  • Le couteau à sushi (Yanagiba) : comme son nom l’indique, il permet des coupes ultra fines ; ce qui en fait l’allié des amateurs de poissons.

  • Le couteau à lame moyenne (Chutoh), au Japon, sert uniquement pour les viandes et les poissons. En Occident, il est évident que vous pouvez renoncer à la tradition et l’utiliser pour couper d’autres aliments. Sa lame de 15 à 18 cm vous le permet aisément.

  • Le petit couteau (Shotoh) sert pour découper les fruits et les légumes. Idéal pour peler, il peut aussi faire des coupes très fines (Julienne, par exemple).

  • Le couteau à légumes (Kudamono) peut prendre la place du Shotoh, car, même si sa conception est différente, il est parfait pour nettoyer et couper.

  • Le couteau pelle (Nakiri) sert à émincer les légumes. Si vous aimez agrémenter vos plats d’herbes aromatiques, vous pouvez compter sur cet accessoire de coutellerie, surtout que sa lame plate et large peut vous aider à les mettre ensuite dans votre plat (d’où son nom).

La couleur de la lame:  

Même si les couteaux en céramique se présentent désormais en couleur ou avec des dessins ; ce qui en fait des objets de décoration à part entière dans une cuisine, la lame, quant à elle ne se trouve véritablement, sous ces coloris de synthèse, qu’en deux couleurs. Vous trouverez la céramique blanche ; qui est la plus usuelle. Elle est déjà de bonne facture.
Mais vous pouvez aussi trouver des lames noires. Comment expliquer ce phénomène ? Tout simplement par l’ajout de carbone.
Cette matière extrêmement robuste renforce la solidité et la longévité des lames en céramique. C’est pourquoi les grands chefs étoilés la privilégient. Attention, cela peut avoir une répercussion non négligeable sur le prix d’achat. Mais ils seront rapidement rentabilisés, si vous les utilisez quotidiennement.

Qualité de la lame : pourquoi est-ce si important ?

Ce qui différencie la lame d’un couteau japonais de celle d’un couteau occidental, c’est la robustesse de l’acier inoxydable qui la compose.
Son secret : une certaine teneur en carbone ; comme on peut en trouver dans les lames noires des couteaux en céramique. Le seul problème avec ce type de couteau étant qu’il peut présenter quelques traces de rouille à la longue, si vous ne prêtez pas grande attention à son entretien et son séchage.

Tranchant droit ou unilatéral : que choisir ?

Les couteaux traditionnels japonais utilisent une lame unilatérale. Cela signifie concrètement qu’ils ne coupent que d’un côté de la lame. Cela facilite la coupe, tout en privilégiant la sécurité des doigts ! Au Japon, on estime que la découpe en biseau offre plus de délicatesse.
Avant l’achat, interrogez-vous, surtout si vous êtes gauchers. Ce type de lame n’est peut-être pas fait pour vous et cela peut même gâcher vos moments en cuisine. De même la forme en D des couteaux traditionnels peut gêner un cuisinier peu habitué à ce type de préhension (même si l’ergonomie est parfaite).
Heureusement, des marques ont pensé aux 10% de gauchers français et proposent des couteaux adaptés, mais il faut faire preuve de persévérance dans la recherche.
Si cela vous semble trop compliqué, n’oubliez pas qu’il s’agit là d’une façon spécifique de cuisiner, qui ne répond pas forcément aux critères occidentaux. C’est pour cette raison que vous trouverez également des tranchants droits ; c’est-à-dire où la lame a été aiguisée des deux côtés.
Si vous êtes puriste, vous pouvez rechercher les couteaux à lame unilatérale, mais vous serez tout aussi satisfaits des autres.

Manche du couteau de cuisine japonais : lequel privilégier ?

Les couteaux de cuisine japonais sont autant réputés pour la qualité de leur lame que pour la beauté du manche qui la prolonge. Normalement fait sans aucun rivet, mais par emboitement, pour faciliter leur changement, les couteaux de chef japonais ont un manche en bois. Les essences utilisées sont très qualitatives, comme l’Honoki ou encore le bouleau.
Mais le bois revêt quelques inconvénients que les japonais savent aussi reconnaitre ; comme une résistance moindre à l’humidité. C’est pourquoi ils n’hésitent désormais plus à adopter des matières composites comme le micarta ou encore le Pakkawood.

Entretien et aiguisage : comment prendre soin de votre couteau de chef japonais ?

Les couteaux de chef japonais sont très résistants et peuvent garder leur tranchant pendant des années. Encore faut-il il en prendre soin, à chaque utilisation.
Il est important de les laver soigneusement avec de l’eau chaude et savonneuse surtout si vous avez opté pour une lame damassée (nous abordons ce point juste après).
Il faut également les sécher tout de suite après. Ne comptez pas les laisser sécher à l’air libre sur un égouttoir. C’est là qu’apparaitrait rapidement la rouille.
Question aiguisage, il est recommandé d’utiliser une pierre, comme cela se pratique au Japon. Pourquoi ? Parce que l’angle d’affûtage n’est ici pas le même que sur les couteaux que nous utilisons habituellement.
Si vous ne voulez pas passer du temps à chercher cette pierre, vous pouvez aussi acheter un aiguiseur. Attention, vérifiez ce dernier : qu’il soit manuel ou électrique ; il doit pouvoir travailler sur ce type spécifique de couteau. Les aiguiseurs spéciaux affutent sans retirer trop de matière ; ce qui pourrait endommager la lame, à la longue.

Look de votre couteau japonais : pour afficher votre amour de la cuisine

Comme nous venons de le dire, il existe de nombreux couteaux de cuisine japonais. Et chacun d’entre eux peut faire l’objet d’une conception spéciale, pour le rendre encore plus performant en cuisine. C’est le cas de la damasserie. Ce sont des couches d’acier successives (il peut y en avoir plus de 60 !) qui participent à la robustesse mais aussi à la souplesse de votre couteau de cuisine.
Cela crée une sorte de dessin sur la lame qui peut faire de ces ustensiles des objets de décoration à part entière. Certains couteaux de chefs japonais sont même considérés comme des œuvres d’art à part entière.

Notre Blog

Les meilleurs aiguiseurs de couteau du marché en 2020

Les meilleurs aiguiseurs de couteau du marché en 2020

Les couteaux de cuisine font partie intégrante de l’univers de la préparation culinaire. C’est grâce à eux que l’on peut désosser une grosse pièce de viande, couper les tranches du bon pain maison dont on va se régaler au petit déjeuner. Légumes en cubes, filets de...